La convivialité toujours au taquet

La convivialité toujours au taquet

Le 4 juillet dernier, l’AG du club s’est tenue dans la joie et la bonne humeur. Avec un démarrage difficile cependant, la technique ayant décidé qu’il faisait trop chaud pour travailler. Il aura fallu tout le talent de notre Vice-Président Gaetan pour pouvoir commencer l’AG – avec seulement 45 min de retard.

Après le bilan financier au cordeau de Thierry,  notre trésorier de choc, le bilan sportif a permis de faire le point sur la saison. Mine de rien, ces objectifs ont été atteints : le club a aligné une équipe masculine à chaque tournoi et a réussi à créer son équipe féminine, qui s’est illustrée en prime dans presque tous les tournois féminins. Le seul objectif sportif des masculins qui nous a résisté, atteindre une finale, ne nous a échappé que de peu à Guérande. Partie remise pour la saison prochaine ?

Autre point de satisfaction, si l’effectif masculin est resté relativement stable, l’augmentation du nombre de joueuses a permis de presque atteindre les 40 licenciés. Cap à battre pour la prochaine saison !
Le Niort Gaels Tour, point fort de notre communication en cette fin de saison, a apporté tellement de satisfaction qu’il sera reconduit, et les partenaires sont déjà sur le pont : outre La Crèche qui souhaite renouveler l’expérience, Chauray et la Minute Blonde souhaitent aussi mettre en avant le club. En ajoutant notre présence à Pic’Assos, le Trophée des Lutins et les potentiels déplacement européens, autant dire que la rentrée s’annonce… sportive !
L’AG s’est conclue par la traditionnelle élection du bureau et des différents chargés de mission. Les membres présents ont tout simplement opté sur la reconduction de chacun à son poste, parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne !

Autant dire qu’après cette réunion passionnée, le barbecue proposé par Fabien, notre Président, a été le bienvenu. Au menu : saucisses aux herbes, merguez, saucisses de boeuf, tranches de porc, taboulé, pain frais, fromages et desserts glacés… Le tout à l’ombre des arbres et dans une température étonnamment supportable après cette semaine torride.

Et pour digérer, quoi de mieux que ping-pong, Mölkky et palet ? Le tout dans la bonne ambiance légendaire des dragons Niortais.
Cette journée a été aussi l’occasion de dire au-revoir à l’une de nos Dragonnes : Kayleigh va rejoindre Angers après une saison pleine aux couleurs du club. Et surtout, nous savons déjà que nous la retrouverons sur les terrains, puisque Angers s’est doté d’un projet d’équipe déjà bien avancé et pour lequel elle s’est déjà bien engagée. Nous lui souhaitons plein de bonnes choses !

AurelieAurélie

Le foot gaélique en démonstration à La Crèche

Le foot gaélique en démonstration à La Crèche

« Le foot gaélique en démonstration », La Nouvelle République, le 1 juillet 2015

Article La crèche 1Le club Niort Gaels s’était annoncé la semaine dernière sur le terrain du stade Georges-Groussard « pour une démonstration et une initiation à ce nouveau sport ». Il est plus facile d’en parler par comparaisons et différences : pour ce sport exporté par les Irlandais, le terrain de jeu est plus grand qu’un terrain de football ; les buts sont moins hauts que les buts du football, bien plus larges que ceux de handball, mais ils sont surmontés de perches ; le ballon est rond, de la taille d’un ballon de volley, mais plus lourd (jeu de tête déconseillé !) ; la conduite de la balle se fait à la main comme au rugby, très rarement au pied, mais il n’y a pas d’en-avant et le placage est interdit ; il n’y a pas de hors-jeu comme au football, sauf si un attaquant attend entre le gardien défenseur et la cage de but. Le tir au but se fait au pied, comme un drop : le ballon expédié dans la cage vaut 3 points, et 1 point entre les perches. C’est un jeu d’adresse, de vitesse et de fond, plus que de contact, les défenseurs étant extrêmement sollicités.

Premier club de Poitou-Charentes

Fondé en février 2011, Niort Gaels est le 1er club de football gaélique du département et de la région Poitou-Charentes. Ce sport de joue à 15 contre 15 en Irlande, mais ici à 11 contre 11 sur des terrains de football aménagés ; les équipes peuvent être mixtes en amateurs. Il y a 22 clubs en France, avec la particularité d’un championnat breton et d’un championnat fédéral, et des rencontres en tournois.
La meilleure façon d’en savoir plus est de se rendre chaque mardi de 19 h 30 à 21 h 30 au stade de Souché, route de l’aérodrome à Niort. De début juillet à fin août, les entraînements se déroulent au stade de Pissardant.

L’histoire sur Facebook

Et des tas de photos de cet événement