L’histoire des Dragons

La Genèse

Les Niort Gaëls ont été fondés en février 2011 par Gaëtan Bigouret, Mide O’Sullivan et Franck Leray. Le club devient le treizième à voir le jour en France, propageant la fièvre gaélique en Poitou.

Le football Gaélique a connu une fulgurante évolution cette dernière décennie, puisqu’en 2002 il n’y avait que trois clubs en France, contre une vingtaine en 2015. A cette vingtaine s’ajoutent trois clubs en cours de création.

Gaëtan, 2011

Gaëtan, 2011

Grâce à l’expérience de trois personnes, attachées fièrement à la culture Gaélique et au sport, les bases sont solides en ce qui concerne la création des Niort Gaëls.

Gaëtan Bigouret devient président du club. Ce sport n’est pour lui pas une nouveauté : ancien sociétaire de l’équipe rennaise, il entame sa neuvième année d’expérience, et est intervenu auprès des établissements scolaires bretons pour partager sa passion du foot.

Franck Leray, ami d’enfance du président ayant vécu en Irlande pendant une courte durée, le suit dans l’aventure.

Mide O’Sullivan, une grande joueuse de Foot Gaélique, a pratiqué ce sport en Irlande, sa contrée d’origine. Elle jouait aux côtés des Bruxelloises au sein de l’équipe Internationale de Belgium, avant de s’installer dans le bassin niortais.

Au défi de la création associative

C’est Niort, la ville de tous les sports, qui voit la naissance d’un premier club de Football Gaélique en Poitou-Charentes. Il est impressionnant de voir la discipline s’y implanter, avant des villes universitaires telles que Poitiers et la Rochelle. Le bassin économique Niortais, alimenté principalement par les mutuelles, participe à un effort considérable en ce qui concernant le développement des associations (en 2015, 138 associations sportives étaient recensées au sein du répertoire des associations niortaises).

Grâce à une recherche fructueuse, les fondateurs du club trouvent de nombreux moyens logistiques, et font un pas de plus.

Les statuts de l’association se rédigent,  ils trouvent un terrain d’entraînement, un jeu de maillots, shorts et chaussettes, un logo, du matériel d’entraînement  et même 2500 € de sponsors !

Deux partenaires historiques ont contribué à l’existence des Niort Gaëls :

DARVA LogoDARVA

L’entreprise travaille avec tous les acteurs du secteur de l’assurance dans la création de produits informatiques, facilitant et sécurisant leur relation (experts, compagnies, courtiers, réparateurs et professionnels…).

 

Logo AUSYmAUSY

Il s’agit d’un groupe, implanté à l’international, de Conseil & d’Ingénierie en Hautes Technologies.

 

Le choix du maillot et du logo

maillot historique

En Irlande, il est coutume que tous les maillots ont une signification vis-à-vis de leurs couleurs et de leurs symboles. Comment les Niort Gaëls se sont inspirés de l’histoire de la ville pour le choix de leur tenue ? 

Le lion rouge, sur blason héraldique Picto-Charentais

Le Dragon : c’est le symbole de la ville deux-sévrienne. Plusieurs légendes sont connues, et le dragon est commun à toutes ces légendes, calomnie monstrueuse terrorisant les populations du marais. La plus populaire date du XVIIe siècle, c’est celle d’un jeune soldat qui demande son amnistie contre une promesse de terrassement de ce fléau. La bête et le soldat moururent en même temps.

Le Gris : Si aujourd’hui la ville est prédominée par le secteur tertiaire, Niort fut marquée autrefois par un passé industriel non négligeable, avec ses usines de chamoiseries, le gris étant la couleur de la fumée…

logoLe Rouge : Le rouge est en rapport aussi avec notre emblème. C’est bien évidemment la couleur du feu jadis craché par les dragons.

Mais il faut aussi savoir que les usines de chamoiseries avaient comme clients les cavaliers de l’armée. Ces cavaliers étaient regroupés dans des régiments de Dragons. Les pantalons que la ville fournissait aux régiments de Dragon étaient rouges.

Le logo : On y distingue la croix celtique, fort symbole des cultures Irlandaises et celtiques, ainsi que le Dragon du Marais.

 

Du développement de l’équipe masculine…

Si les moyens logistiques affluents, les moyens humains sont beaucoup plus complexes : le premier entraînement se fait à deux, avec un nouvel arrivant, Fabien Métois.

Le club fête à peine son premier mois, que les Dragons tentent un premier envol au tournoi de Toulouse, en avril 2011. Pour cette première expérience en compétition de football Gaélique, ils sont 7 joueurs à débuter l’aventure, formation complétée par des joueurs Parisiens. Ce premier regroupement marque les esprits de façon positive, malgré les blessures et le sous-effectif. Séduits, les premiers adhérents vont organiser de nombreux déplacement, et notamment aller au-delà des frontières, pour participer à deux événements de niveau Européen, l’Euroleague  : un premier déplacement à Bruxelles, puis ensuite Irlande pour assister à la phase finale à Limerick, en fin d’année 2011.

DSC_0268

Les dragons à l’European Shield 2011

Néanmoins, la situation du club est toujours fragile au niveau humain. A partir de 2012, et pour les trois prochaines années, l’équipe prend un tout nouveau tournant.

En juillet 2012, le bureau est remanié, et Fabien Métois, à l’époque Chargé de communication, devient le nouveau président, appuyé par Gaëtan Bigouret, qui devient vice-président. Il est aussi assisté par un nouveau secrétaire, William Guimard. Le bureau se dote encore d’un nouvel atout un an plus tard, avec l’arrivée de Thierry Bouillot.

Les Niort Gaëls recherchent leur première victoire. Avec des progrès majeurs et un effectif rajeuni, ils devront attendre juin 2013 pour gagner leur première bataille face à Lorient, lors de la phase finale championnat de France qui a eu lieu près de St Brieuc.

Côté sportif, François Philippe arrive au poste d’entraîneur,  et Pierre Lemasle devient le nouveau capitaine de l’équipe.

La pérennité du club semble désormais assurée. Le stade des 30 licenciés est atteint en 2015. Cette réussite s’accompagne d’une très belle évolution d’un point de vue sportif.

En avril 2014, lors du Tournoi de Toulouse, les Dragons ont tracé la voie d’une autre victoire mémorable. Les Niortais sont parvenus face aux redoutables Clermontois, pourtant favoris sur le papier, à remporter la troisième place de cette phase majeure pour le Championnat de France. Hormis le score sans appel, ils se souviendront d’un but marqué depuis les 45 mètres par le jeune Yohan Yomede.

Les Dragons au tournoi de Toulouse 2014

Les Dragons au tournoi de Toulouse 2014

…au développement de l’équipe féminine

Les premières dragonnes

Jusqu’en 2014, l’équipe féminine ne parvenait pas à voir le jour : en sous-effectif, les joueuses abondaient l’équipe masculine pour participer en tournoi mixtes, ou pour former une entente avec d’autres équipes féminines.

En octobre 2014, lors de l’organisation du tournoi des Lutins, la première équipe féminine 100 % Niortaise voit le jour et joue deux matchs contre Bordeaux. Et c’est une dragonne, Marie-Emmanuelle Cellou, qui y remporte le trophée de meilleure joueuse, de part sa réussite et surtout son fair-play.

Au premier trimestre  de l’année 2015, les entraînements sont marqués par une nouvelle vague de recrutement, permettant un effectif féminin plus stable. Une équipe tout feu tout flamme est prête pour la saison 2015.

Les petites Dragonnes disputent en avril 2015 leur premier tournoi majeur à Bordeaux. L’équipe est soudée, elles remportent leur première victoire en tournoi face à Paris. Lors du tournoi local en mai 2015, les niortaises  montrent le visage d’une équipe déterminée, compétitrice, à l’image d’une victoire contre Morbihan. Le tournoi de Guérande clôture le bal de la saison et les Dragonnes se distinguent de façon très correcte au classement du championnat fédéral. L’année 2015 est marquée par la remise aux niortaises  de deux trophées de meilleure joueuse en tournoi fédéral.

20150606 Guérande DSC_0147

Tournoi de Guérande, 2015

A l’accueil de grands tournois

  • Trophée des lutins : 

En 2011, le club des Niort Gaëls devient parrain de l’association, les Lutins de Trousseau.

Un tournoi amical est organisé en début de saison par les Dragons, et tous les bénéfices sont reversés à cette association, dont le but est d’améliorer les conditions d’hospitalisation et d’accueil des enfants et de leurs familles à l’hôpital de Niort.

En novembre 2014, pour sa 4e édition, de nombreux pratiquants de Bretagne et du Sud-Ouest ont joué le jeu du Trophée des Lutins.

Les Dragons ont pu ainsi collecter 1410 € de bénéfices permettant à l’association des Lutins du Trousseau d’organiser des animations tout au long de l’année pour soutenir les enfants dans les locaux de l’hôpital de Niort.

La prochaine édition du tournoi des lutins aura lieu le Samedi 14 novembre 2015, au Stade de la Grand-Croix à Niort.

Le prochain événement ici : https://www.facebook.com/events/418152151728160/

L’édition de l’an passé, à revoir sur la page suivante : http://www.niortgaa.com/autourdufoot/les-niort-gaels-prolongent-lesprit-de-noel

  • Niort, une étape majeur du Championnat

Niort a eu la chance d’accueillir et d’organiser en 2012 la finale du Championnat de France, puis en  2013, 2014, 2015 le tournoi de Niort est une manche du tournoi majeur, entrant dans le cadre du Championnat de France.

La dernière édition, en date au 9 mai 2015, fut un événement colossal, avec l’accueil à la fois d’une manche masculine, mais aussi d’un manche féminine soit au total 8 équipes masculines, et 4 équipes féminines.