A la découverte du football gaélique

C’est le sport favori des irlandais et des irlandaises et le plus pratiqué, puisqu’on ne compte pas moins de 2 800 clubs et environ 250 000 pratiquants dans toute l’Irlande ! Le foot Gaélique est un sport collectif ouvert à tous. La tendance est au développement, avec l’organisation de tournois toutes catégories et on observe une forte poussée du recrutement féminin.

En France, les clubs évoluent en championnats à travers différents tournois tout au long de la saison, et une sélection nationale a été récemment mise en place.

Documentaire au tournoi de Niort, 17 mai 2014

Un engouement croissant

Le football gaélique est un sport à part entière : beaucoup de personnes présentent, à tort, le football gaélique comme un mix entre le rugby et le football. A la différence du football, la conduite de la balle ne se fait pas exclusivement au pied, et à la différence du rugby, les passes en avant sont autorisées et le placage d’un joueur est interdit.

Néanmoins, des similitudes sont à noter vis-à-vis d’autres sports qu’ils ont pu déjà pratiquer.

Les contacts sont bien omniprésents, mais moins violents qu’au rugby ou qu’au football américain. Les charges épaules contre épaules sont autorisées et pour déposséder un porteur de balle, il est possible de venir frapper la balle entre les mains d’un joueur. Un défenseur peut, comme au rugby, tenter de contrer un tir avec la technique dite du block-down.

La maîtrise de la balle nécessite des qualités techniques que l’on retrouve dans les sports collectifs populaires. Ceux qui préfèrent le football tenteront le cadre et favoriseront le jeu au pied. Les joueurs de rugby tenteront le drop et auront l’avantage de la solidité sur les contacts. Le basket pour l’extension lors des entre-deux, des prises de balles hautes et des courses balles en main. Le handball pour la conduite de balle, la précision et les remontées de terrain.

La combativité, issue du fighting spirit Irlandais, est ressentie sur le terrain : les joueurs les plus courageux résisteront aux assauts de ceux qui voudront se dévouer pour aller reprendre la balle. Les joueurs les plus aguerris viendront toujours à votre soutien.

Sur  l’amusement : outre sa partie physique et technique, le football gaélique permet de décomplexer. C’est un défouloir, auquel chacun va à son rythme. C’est toujours un plaisir de se retrouver à l’entraînement comme aux tournois.

Les règles

Terrain GAA

Le foot gaélique se joue, en France, à 11 contre 11, avec un ballon rond  légèrement différent de celui du football au niveau de sa densité. Le terrain de jeu est quasiment identique à celui du football, avec pelouse classique ou synthétique, et sur lequel des poteaux de rugby ont été ajoutés.

Les matchs sont partagés en deux mi-temps. L’objectif est de marquer 1 point si le ballon passe entre les poteaux, 3 points si c’est un but.

Pour jouer au football gaélique, il faut connaître quatre techniques :
– la passe à la main
– le pick-up
– le solo
– le tackle.

gif handpass marie manuLes joueurs évoluent au pied comme à la main. Les passes à la main ou le handpass doivent se faire par une frappe de la balle, main ouverte ou fermée, permettant le transfert de la balle sur les courtes distances. Pour ce qui est des joueurs plus éloignés, les passes aux pieds peuvent se faire à raz terre, mais aussi par un dégagement ballon en main.

Lorsque le ballon est à terre, le ramassé de balle se fait obligatoirement par un geste appelé le pick-up : le joueur doit se baisser, et soulever le cuir à l’aide du pied avant de le prendre en main.

 

Un joueur évoluant avec le ballon doit maîtriser la technique dite du solo-bounce : un joueur doit effectuer une action tous les quatre pas, soit par une passe, soit par un solo, c’est-à-dire un dribble avec le pied, soit un bounce, c’est-à-dire un rebond comme au basket ou au handball. Enfin, ballon en main, le joueur a quatre secondes pour effectuer une action.unnamed

  • Il n’y a pas de hors-jeu sur les ballons en avant
  • Il est interdit de tacler
  • Il est interdit de plaquer
  • Il est interdit de charger un joueur effectuant le geste du pick-up
  • Il est interdit d’enchaîner deux dribbles

Une petite vidéo (en anglais) pour tout comprendre !