Une fin de saison en demi-teinte

On y croyait oui, on était venu pour ça ! …au moins tenir notre 5ème place de l’année passée et bien sûr faire encore mieux, côté filles comme garçons. Mais la terre du milieu nous a fait douter de notre saison pourtant bien réussie… on oublie donc ? !

Désillusion des filles

La pression était au rendez vous puisque les dragonnes avaient réussi à se hisser  à la seconde place du classement, avant le dernier tournoi. Mais les dragonnes, un peu trop la tête dans les nuages, sont passées à côté du grand rendez-vous Clermontois. Le premier entre-deux marque une confrontation de choc, contre des auvergnates gonflées à bloc.

A la première période ce sont les bleues et or qui sont à la manœuvre et mènent au score. La réaction des Niort-Angers se fait ressentir en seconde période. L’entente parvient à occuper l’espace du terrain, et adopte un comportement plus libéré.

Les deux équipes sont au coude-à-coude et malgré trois montants qui auraient pu faire pencher la balance avec plus de chance, les deux équipes se satisferont du match nul. Le second acte contre Toulouse est plus décevant pour les dragonnes.

En première mi-temps, les niortaises ont très peu d’occasions franches face à un solide mur défensif. Au coup de sifflet le score est serré, mais ne reflète pas la domination Toulousaine, malchanceuse devant les cages. En seconde période, la vague verte, forte et habile, a logiquement fait plier une résistance niortaise essoufflée.

Les dragonnes dernières de leurs poules se démotivent, et passent à côté de leur match contre Lorient. Capables de mieux, les filles n’avaient plus l’esprit combatif et l’envie qui auraient pu leur permettre de sauver une 5e place.

Sur cette note finale, le bilan est pourtant bon, car il s’agissait de la première saison pour la plupart de l’équipe. Une forte progression s’est ressentie au fil des confrontations et et l’équipe n’a rien à regretter.

Rennes Championne de France

A domicile, les clermontoises sont sorties glorieuses d’une petite finale remportée contre une équipe Paris-Bordeaux, en manque d’inspiration. Rennes a de nouveau dominé les débats avec un collectif aux qualités inégalables.

Les Toulousaines peuvent être fières d’avoir mené contre les bretonnes une prestigieuse finale, et n’ont rien à regretter car elles ont tout donné. Si les Rennaises ont dominé les débats en second période, les toulousaine ont renversé la tendance, mais pas suffisamment pour enlever le titre aux Bretonnes.

Merci à toutes les équipes.

A Toulouse, pour leur aide, mais aussi pour avoir accepté que Marie et moi portions haut leur couleurs pour disputer une finale à leur côté. A Rennes  qui nous a complété tout au long des rencontres, sans qui nous n’aurons pu jouer ce weekend.

L’aventure d’une journée sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *