Les Dragons jouent aux Lutins

Les Dragons jouent aux Lutins

Le 29 octobre dernier se déroulait la sixième édition du trophée des lutins : tournoi amical de football gaélique en soutien à l’association des lutins de trousseaux. Depuis 2011, cette journée rencontre un fort succès auprès des clubs de la France entière car, en plus d’aider les enfants hospitalisés, elle permet aux équipes de se jauger et de se préparer avant d’attaquer le championnat, le tout dans une ambiance festive.
Cette année, une centaine de joueurs ont fait le déplacement et, pour la 2ème fois consécutive, les lutins accueillaient 2 compétitions :
– Un trophée féminin avec l’équipe de Clermont Ferrand et les ententes de Bordeaux-Angers (+ Julie de Paris) et Niort-Toulouse.
– Un trophée masculin avec les équipes d’Angers, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Toulouse (+ Pierre de Rennes) et Niort.

lutins

Trophée féminin

MarieLes filles sont arrivées à 7 Niortaises en ce petit matin frileux d’octobre.
Pour la première fois depuis longtemps, il ne faudra pas compter sur Angel, notre milieu de choc, qui est blessée. Enfin si, mais elle sera dans une autre équipe, celle des bénévoles ; elle tiendra la buvette.
L’équipe sera donc composée de quelques fidèles, Charlène, Anne-Lise, Lætitia et Marie. Elles peuvent aussi compter sur les jeunes mamans Perrine et Johanna qui ont retrouvé le chemin du stade depuis la rentrée. Et c’est l’occasion pour Adeline, une de nos nouvelles recrues de faire ses armes. N’oublions pas Sarah et Kate de Toulouse, qui viennent finir de grossir les rangs des dragonnes. C’est donc un début de journée plutôt serein qui s’annonce et le cri de guerre sera majestueux : 1-2-3 Dragouse ! (comprenez Dragonnes + Toulouse).

Le tournoi des dragonnes commence par la rencontre contre Clermont. Les filles se trouvent assez rapidement, le jeu se construit. De belles opportunités, un peu de réussite… et au coup de sifflet final, les Niortaises l’emportent de 15 à 9.

Pourtant rassurées par leur premier match, les filles attaquent avec difficultés la rencontre contre l’entente Bordeaux-Angers-Julie (de Paris). Les automatismes peinent à venir. A la seconde mi-temps les filles relèvent la tête et c’est avec (bonne) surprise que le match se conclue sur un ex-aequo.

L’après-midi annonce le même programme que la matinée, matches-retour.

La nouvelle rencontre contre Clermont est plus difficile. Les Niortaises ont perdu leur réussite. Quelques occasions manquées et les petites blessures sont de la partie. C’est finalement les Bougnates qui l’emportent d’un but. Les clermontoises sont d’ores et déjà assurées d’être les tenantes du titre de la journée.

Pour le dernier match contre Bordeaux-Angers-Julie, le moral n’est plus beaucoup là et l’efficacité de Julie ne l’aide pas. Il y a pourtant de jolies séquences mais l’usure, la précipitation et pas mal d’arrêts de la gardienne laisseront les filles sur une défaite. Elles finissent 3e du tournoi.

3e mais la tête haute. Les filles ont su montrer un beau jeu, de belles constructions et une jolie cohésion, ce qui n’est pas toujours évident au début d’une saison ou durant des ententes. Un énorme merci, donc, au renfort toulousain et… VIVE LES DRAGOUSES !

Trophée masculin

PierreLes Dragons veulent profiter de ce tournoi pour mettre en application le travail réalisé à l’entrainement basé sur le jeu collectif. Ils débutent le tournoi face à Clermont, double tenant du titre, qu’ils n’ont pas réussi à battre depuis 3 ans. N’ayant rien à perdre, ils abordent ce match détendus. En première période, les Niortais répondent aux attaques rapides des Auvergnats par une défense solidaire et quelques remontées de balles bien construites. Le match est serré et les Dragons virent à la pause avec seulement 2 petits points de retard : une belle performance face à un des cadors du championnat. En deuxième période, les Bougnats accélèrent pour s’assurer une victoire logique. Mais le bilan de cette première rencontre reste positif pour Niort.
Le 2ème match les oppose à Toulouse, double champion de France en titre. Même si certains cadres Haut-Garonnais sont absents, cela reste une équipe redoutable. Les Dragons dominent le début de match mais inscrivent peu de points par maladresse face aux perches. Un but de Benjamin permet néanmoins à l’équipe d’avoir 4 points d’avance à la mi-temps. En seconde période, les Toulousains rattrapent patiemment leur retard jusqu’à dépasser leurs hôtes du jour peu avant la fin du match. Mais Niort ne cède pas à la panique et inscrit, sur le fil, le point de l’égalisation. Si les Dragons peuvent regretter les nombreuses occasions manquées, ils peuvent se satisfaire d’avoir gardé la lucidité nécessaire pour arracher un match nul.
La 3ème rencontre est le désormais derby de la Grande Aquitaine : Bordeaux-Niort. Les Girondins ont fait jeu égal avec Clermont dans la matinée et sont dans la course au titre. Niort encaisse rapidement un but mais montre une belle maîtrise collective. Les Dragons se procurent autant d’occasions que les Bordelais, mais ils ne marquent qu’un seul point durant toute la rencontre. Une inefficacité flagrante qui ne laisse pas d’autre issue que la défaite. En trois contres assassins, Bordeaux remporte le match.
Pour la dernière rencontre, Niort affrontent l’équipe d’Angers qui fête sa 1ère année d’existence. Contrairement aux matchs précédents, les Dragons ont une réussite outrageante. Tirs lointains, coup-franc, smash… et même depuis la touche : quasi-toutes les tentatives Niortaises font mouches. Un revirement inexplicable qui permet de s’assurer une victoire dans cette belle journée.
Grâce à ce résultat, Niort prend la 3ème place du tournoi derrière Clermont, vainqueur du trophée pour la 3ème fois, et Bordeaux. Ils se sont surtout fait plaisir sur le terrain lors de chaque rencontre en développant un jeu collectif. Reste désormais à concrétiser les occasions pour rivaliser avec les meilleurs.
Comme toujours, cette rencontre s’est conclue par une soirée festive.
Grâce au succès de cette journée, la participation de chaque joueur, l’aide des bénévoles (un grand merci à eux) et des visiteurs, Niort Gaels ont pu récolter une belle somme qui vous sera sous peu divulguée !

La journée jusqu’au bout de la nuit sur Facebook

Avec les Niort Gaëls, le foot gaélique et solidaire

Avec les Niort Gaëls, le foot gaélique et solidaire

L’article original publié sur la Nouvelle République

Guérande La folle équipe
Avec les Niort Gaëls, la pratique du foot gaélique se fait résolument dans la bonne humeur. Ce qui ne les empêche pas d’avoir grand cœur.

L’équipe niortaise de foot gaélique organise prochainement un tournoi caritatif au profit d’une association qui épaule les enfants hospitalisés.

 Avec les Niort Gaëls, c’est à vos mains, à vos pieds (foot gaélique oblige) et à votre bon cœur ! Le 14 novembre prochain, et pour la cinquième année consécutive, l’équipe de foot gaélique de Niort organise un tournoi caritatif. L’intégralité de la recette sera reversée à l’association Les Lutins de Trousseau, créée à l’initiative de soignants de pédiatrie de Niort pour améliorer les conditions d’hospitalisation des enfants. L’an dernier, près de 1.400 € avaient ainsi été récoltés.
C’est vraiment un sport axé sur la bonne humeur, voire même la folie
Ce tournoi se déroulera toute la journée sur le terrain de Grand Croix (quartier Sainte-Pezenne, route de Coulonges). « Il est ouvert à tous, précise Maëlyss Giraud, membre des Niort Gaëls. Aux équipes de foot gaélique déjà constituées comme à celles qui se formeront pour l’occasion, même avec des joueurs qui n’ont jamais joué. Le plus important est de passer un bon moment pour la bonne cause. » Ce tournoi est également une belle occasion pour ses organisateurs de mieux se faire connaître, même s’ils ont, quand même, déjà organisé le championnat de France en 2012 !
Fondés en 2011 autour de Gaëtan Bigouret, Mide O’Sullivan et Franck Leray, les Niort Gaëls rassemblent aujourd’hui une bonne trentaine d’adeptes du sport numéro un en Irlande. Deux équipes, une masculine et une féminine, se sont constituées, « mais nous sommes toujours à la recherche de joueurs et surtout de joueuses ! »
L’entraînement est mixte. Il se déroule le mardi soir à partir de 19 h 30 et le jeudi soir à partir de 19 h 45, pour une séance de deux heures et demi. Encore assez peu développé en France (une vingtaine de masculines et six féminines sont recensées, sans compter les clubs en création), « c’est vraiment un sport axé sur la bonne humeur, voire même la folie !, ajoute Maëlyss Giraud. C’est surtout une pratique très complète car elle se joue à la fois avec les pieds et les mains, faisant penser à la fois au hand, au foot ou au volley ». Mais pas au rugby, « car il n’y a pas de plaquages, il n’y a pas de violence ». Bienvenue donc, aux amateurs, « même quand ils sont complètement novices ». La licence est à 50 € (35 € pour les demandeurs d’emplois).
Xavier Le Roux
NG trophee des lutins 2015
Les Niort Gaels prolongent l’esprit de Noël !

Les Niort Gaels prolongent l’esprit de Noël !

Comme chaque année, les Niort Gaels jouent les Père Noël grâce aux bénéfices du Trophée des Lutins. Un tournoi amical et caritatif organisé en novembre dernier au profit de l’association des Lutins de Trousseau.

Et pendant que les Niort Gaels attendent patiemment de fouler leur terrain d’entrainement confisqué par les intempéries de l’hiver…

Un club de foot gaélique solidaire

Chèque-Lutins2014Le club de football gaélique « Niort Gaels » a remis un chèque de 1.410 € à l’association des Lutins de Trousseau, qui s’est donnée pour mission d’améliorer les conditions d’hospitalisation des enfants. Le chèque financera la venue de clowns et différentes animations tout au long de l’année pour redonner des sourires. Depuis sa création en 2011, le club de foot gaélique parraine les Lutins de Trousseau en organisant un tournoi caritatif. Le 24 novembre dernier, six clubs sont ainsi venus de toute la France.

Fabien

L’article sur la Nouvelle République, c’est par ici